La Peur De Te Faner

 

 

Te voir.

Te chercher.

Te croiser.

Te fuir pour ne pas ressentir. Te chercher encore. Te trouver puis te regarder. Profiter de cette beauté. Hésiter, se cacher derrière des banalités. Etre avec toi à tout prix. Etre à côté de ton corps, cette enveloppe qui te contient. Dessiner du regard la courbe de ton bras. Frôler ta peau claire. Rêver de poser ma main sur ta joue et t’assurer que tout va bien.

J’envie ta jeunesse. Ce sourire sans ride. Cette insouciance de l’adulte sans enfant, sans attache. Ce rire franc que j’aimerais ne jamais voir s’évanouir. J’ai peur de te fâner en te touchant.


Je t’ai dit « I’m trouble ».

I’m trouble, I told you.

Je suis dans le trouble  ’cause I love you.


Mon esprit est en deserrance. Je ressasse. J’étouffe mon coeur à coup de raison. Qu’on m’inoccule la phtisie que je crache cet amour. Non merci, je vous le rends. J’aimerais me fuir, quitter ce monde où je peux te rencontrer. Rentrer dans d’autres sphères et m’éloigner.

Invariablement, tel Promethée supplicié à la répétition douloureuse, je te cherche, te rejoins et me replonge dans les affres de l’amour à sens unique.


La peur m’empêche de tout t’avouer

La peur de te fâner.

 

Suivez-moi sur Facebook ou Instagram ou contactez-moi : aspipistrelle@yahoo.fr

 

Publicités

#MoiAussi

#MoiAussi

#balancetonporc

Le silence, la honte, la culpabilité pendant des années? Mais pourquoi au fond?

Le silence, la honte, la culpabilité pendant deux décennies. Pourquoi?

Dans le cadre de l’action #metoo #MoiAussi entraînant la prise de conscience de l’ampleur des agressions sexuelles subies par les femmes à tout âge et soutenue par les milliers de témoignages, j’ai décidé d’apporter de l’eau au moulin, pour que nos filles ne subissent plus jamais cela,qu’elles ne restent jamais dans le silence comme moi. Cet article ne sera probablement que temporaire car le voir se dérouler sous mes yeux chaque jour, voir raviver ces souvenirs dans mon jardin secret qu’est mon blog m’est insupportable. Voici, malgré tout, mon témoignage.

Lire la suite

A Ce Dîner, Encore Une Fois, J’ai Décroché…

A ce dîner, j’ai décroché.

A ce dîner, dans le brouhaha des voix, des couverts posés sur le rebord des assiettes en claquant, dans le mouvement cahotique des corps, j’ai senti mes sens s’altérer. Mon esprit s’est mis à vagabonder pour échapper à cette surcharge sensorielle.

Lire la suite

Les indices qui m’ont mis sur la voie du haut potentiel de ma fille

Révélateurs numériques de la douance

J’ai eu quelques indices de la précocité de Marianne dès ses premiers mois mais j’ai longtemps cru voir ces exploits à travers le prisme déformant de la fierté maternelle. Je vous revèle dans cet article ce qui m’a vraiment fait prendre conscience des capacités logico-mathématiques de ma fille et qui m’a décidé à lui faire passer un test de QI sans attendre ses 6 ans. Peut-être cet article aidera d’autres parents hésitants à sauter le pas.

Lire la suite

Ce Matin, Je Suis Etourdie.

Le grand saut dans le mois de septembre.

Ce matin, je suis étourdie par l’appréhension qui me gagne.  J’ai peur car lundi, c’est la rentrée des classes. Dans une heure, mon ex-mari ramène Marianne après quinze jours de vacances.

Lire la suite

Ouvrir Les Esprits, Un A La Fois

Fotolia_116179125_XS

Ma fille, aime toi pour aimer les autres.

Cela fait 7 mois maintenant que je suis mère célibataire, travaillant à temps plein, élevant ma fille à haut potentiel intellectuel. Par ailleurs, je suis autiste. Plus exactement, j’ai le syndrôme d’Asperger. Etre mère célibataire, n’est pas une sinécure. Etre autiste complique les choses. En plus, avoir un enfant à besoin particulier rend la tâche épuisante. Bien que j’arrive à gérer le travail, l’éducation de ma fille, la maisonnée, j’aimerais plus d’aide. Puisque je me débrouille si bien, aucun neurotypique ne peut se rendre compte que je suis mentalement et physiquement épuisée. Dans la communauté autiste, on me dit, avec une once de jalousie parfois, que je devrais être reconnaissante de pouvoir faire toutes ces choses si bien. Bref, chez les neurotypiques comme chez les autistes, je n’ai pas de raison de me plaindre. Il faut bien voir qu’en comparaison avec d’autres parents, ma situation n’est pas la plus difficile et je le conçois tout à fait. Il y a des mamans avec des enfants autistes sévères, des aspies dont les traits autistiques les handicapent au point de ne pas pouvoir travailler. Et puis quel parent ne rêve pas d’avoir un enfant surdoué? Souvent, cela me rend triste et je me sens rejetée par chacune des deux communautés. C’est le côté sombre de l’autisme invisible, d’être au bord du spectre autistique. Concernant la douance, on oublie qu’elle n’est pas gageure de succès futur, qu’elle peut être handicapante dans un monde normatif. Malgré ce ressenti négatif, j’essaie de ne pas devenir aigrie. J’essaie d’être un modèle pour ma fille et je tente de lui enseigner des valeurs qui me tiennent à coeur:

Lire la suite

Duelle

 

Etre Asperger, c'est vivre avec une certaine dualité

Etre une femme Asperger, c’est vivre avec une certaine dualité.

 

 

Marie chante à tue-tête dans sa voiture, la musique à fond.

Manon ne supporte que les fréquences graves des voix d’homme à la radio. Elle ne l’allume plus que très rarement quand elle conduit. Le silence est plus appréciable.

Marie a une folle envie de repartir en Italie pour les vacances. Si seulement elle pouvait  revoir Florence et la tour de Pise, les paysages de Toscane et remonter au sommet du Vésuve, déambuler dans  le forum romain.

Lire la suite