Ra-Lent-Ir

Young woman relaxing in hammock in a tropical resort

 

Je posai la boîte sur la table. Je tirai sur le ruban qui plaquait le papier aluminisé lisse et coloré contre les faces cartonnées. Ce dernier glissa comme des pétales qui s’écartent du pistil à l’aurore laissant apparaître le carton ondulé. J’enfonçai mon ongle dans la languette marron pour la faire sauter de son encoche et découvrir le contenu de ce cadeau. La boîte était vide et cela m’emplit de joie.


Lire la suite

Publicités

Capitulatio*

 

Aujourd’hui, mes chaussures à la main, j’ai foulé la terre de mes pieds nus.

J’ai posé ma joue sur la croûte râpeuse d’un arbre.

J’ai humé l’humus humide.

J’ai laissé la caresse du vent m’effleurer.

J’ai basculé la tête, les yeux clos pour mieux faire face à la chaleur du Soleil.

Lire la suite

Se Sentir Animal

Ma fille de 4 ans, rugissante et bondissante, me demande ce matin:

– Maman, est-ce qu’on reste humain tout sa vie?

– Oui ma chérie, on ne change pas de race. On naît humain et on le reste, lui réponds-je

-Quel dommage, j’aimerais tant être un guépard!!!, dit-elle déçue.

-Je comprends ton désarroi ma chérie , moi aussi, il y a des jours où je voudrais être une chauve-souris et être dans ma grotte!

Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

Suivez-moi sur Facebook ou Instagram ou contactez-moi : aspipistrelle@yahoo.fr

Dead Inside

Ca commence ainsi, je gère. Debout 06h30, je lève la petite, je m’adapte à ses hypersensibilités et à sa routine. Tout ça, c’est réglé comme du papier à musique: biberon, habillage, préparer le repas sans allergène pour la cantine, se battre avec la pointe des collants qui gènent dans les bottes. Vingt minutes de trajet, bisou-calin, » à ce soir ma chérie ».

Lire la suite

Comment J’Arrive A Voyager

En ce moment, je voyage. Je voyage beaucoup. Au point où j’ai une trousse de toilette « prêt-à-partir  » que je ne vide pas et que je mets dans ma valise sans me soucier de savoir si tout y est. Mes déplacements sont professionnels, à l’étranger, en France, pour deux jours, pour dix jours. Mon métier de chercheuse m’oblige à participer à des conférences, à rencontrer des collaborateurs. Je le fait car j’aime voyager, j’adore parler de mon métier, c’est un de mes intérêts restreints. Mais pas à n’importe quel prix.

Lire la suite