Elle est entrée sans frapper: l’anorexie

Ce matin, dans la salle de bains, j’ai senti une présence à mes côtés. Je me suis rendue compte que je n’étais pas seule à me regarder dans le miroir. A côté de moi, elle était là, à me regarder aussi, silencieuse. Il y a quelques semaines de cela, elle est entrée sans frapper, en se faufilant dans l’entrebâillement de la porte, sans bruit. Depuis, elle me tient compagnie, telle un chat somnolant dans son panier. Aujourd’hui, elle s’est faite plus présente ou bien j’ai ouvert les yeux pour la voir: l’Anorexie. Lire la suite