Dead Inside

Ca commence ainsi, je gère. Debout 06h30, je lève la petite, je m’adapte à ses hypersensibilités et à sa routine. Tout ça, c’est réglé comme du papier à musique: biberon, habillage, préparer le repas sans allergène pour la cantine, se battre avec la pointe des collants qui gènent dans les bottes. Vingt minutes de trajet, bisou-calin, » à ce soir ma chérie ».

Lire la suite