Capitulatio*

 

Aujourd’hui, mes chaussures à la main, j’ai foulé la terre de mes pieds nus.

J’ai posé ma joue sur la croûte râpeuse d’un arbre.

J’ai humé l’humus humide.

J’ai laissé la caresse du vent m’effleurer.

J’ai basculé la tête, les yeux clos pour mieux faire face à la chaleur du Soleil.

Lire la suite

Publicités

Autisme: de l’Art du Bon Ménagement des Hypersensibilités

 

Autisme et hypersensibilité

Quand les sens sont au repos, l’apaisement est au rendez-vous.

 

A mon autisme, se raccroche un lot d’hypersensibilités. Je vis avec ce corps dont tout est branché à fond. Imaginez-vous avec un casque vissé sur les oreilles déversant en continu une musique à fond, portant des vêtements faits de papier de verre, dotés d’un nez de parfumeur, ayant des pupilles dilatées en permanence laissant pénétrer intensément la lumière. Pour ce qui est du goût, je suis  épargnée contrairement à bon nombre d’autistes.

Lire la suite

Trans Sensibilité

Connectée en permanence aux émotions des autres

L’écriture sur ces pages m’a forcée à réaliser une introspection pointue. J’aime comprendre le monde, et par conséquent, le travail de connaissance que je pratique sur les autres, je le pratique sur moi-même aussi. Récemment, j’ai découvert que j’avais la particularité d’absorber littéralement les émotions des autres. Je suis une éponge à émotions. Certaines personnes sont capables de rentrer dans une pièce pleine de monde et de sentir, ressentir l’ambiance générale, la présence d’alchimie entre les gens  ou la tension entre certaines personnes. Certains disent que c’est comme « avoir des antennes ». C’est ce qui m’arrive aussi, on peut parler d’hypersensibilité à l’environnement ambiant. J’ai trouvé que, chez moi, cela allait encore un peu plus loin qu’une simple sensation: j’absorbe l’ambiance.

Lire la suite

Carl Jung Etait Asperger #2

Organiser ses pensées pour résoudre des paradoxes.

Cet article fait suite à l’article « Carl Jung était Asperger » que je peux résumer de la façon suivante: il m’arrive parfois d’être tellement absorbée intellectuellement par un concept ou la résolution d’un paradoxe que je m’éloigne de la réalité et ce, jusqu’à ce que ce concept fasse sens, que le paradoxe m’apparaisse clairement résolu.

Lire la suite

Carl Jung Etait Asperger

Prise dans une boucle infinie de trains de pensées

Mon corps s’efface, mes besoins ne se font plus ressentir, le monde extérieur n’est qu’une masse diffuse en mouvement, le temps continue de s’écouler dans une autre dimension que la mienne. Voilà ce que je ressens quand je dédis toute mon énergie à la résolution d’un problème. Je sais que je ne pourrais quitter cet état où toute mon attention est aspirée dans ce processus intellectuel intense que lorsque j’aurais trouvé la solution. Me voilà prisonnière d’une obsession intellectuelle. Celles-ci  ont lieu quand je fais face à un paradoxe, un problème scientifique, un concept que je ne comprends pas.

Lire la suite

Suite: La Rentrée de CP de Marianne

A la découverte de la scolarité d’une enfant HPI

Vous trouverez dans cet article la conclusion de l’entrevue avec la maîtresse. Le lien se trouve ici. Merci à tous ceux qui ont commenté sur le blog après la lecture de cet article.

A bientôt!

 

Suivez-moi sur Facebook ou Instagram ou contactez-moi : aspipistrelle@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

La Rentrée de CP de Marianne

Un visage à moitié visible. Une partie d’elle-même ignorée.


Trois semaines d’école ont passé et je vois ma petite fille se décomposer. Je la vois entrer progressivement dans les troubles du comportement, accablée d’une profonde tristesse nourrie par le développement d’une mésestime d’elle-même. C’est ce qui se passe quand on nie ses spécificités cognitives. Comme je l’écrivais pour mon diagnostic d’autisme:  » réfuter mon diagnostic, c’est m’annihiler ». Il en est de même pour Marianne: ne pas considérer sa douance, c’est nier son tout. Ceci n’est pas seulement vrai pour les enfants à haut potentiel, c’est vrai pour tous les enfants aux particularités cognitives particulières: les autistes, les TDAH, les dyslexiques… A ce jour, je me sens démunie face à cette petite qui s’agite et s’oppose à la maison parce qu’elle cherche tout simplement… sa place.  La douance n’est pas une lubie maternelle.

Lire la suite