Sans Raison Apparente

Assise, le concombre tartiné de terrine à la main, je cherche à lire la feuille posée négligemment à l’autre bout du comptoir de la cuisine. Il s’agit du réglement intérieur du centre d’accueil périscolaire et l’article 3 attire mon regard.

Je n’arrive pas à le lire.

Lire la suite

Publicités

L’ Autre est Autre POINT

Comme il existe différents modéles de voiture (le break ou SUV, la petite compacte, la Lamborgini…), il existe différents modèles de cerveau livrés à la naissance. Ainsi, nous ne naissons pas tous égaux en matière de fonctionnement cérébral. C’est le plan élaboré par la nature pour s’assurer de la pérennité de l’espèce humaine. C’est ce que certains appellent la neurodiversité et d’autres l‘inné.

Lire la suite

Les Opprimés.

Liberté d'être soi.

La liberté d’être soi et de pouvoir s’exprimer.

Nombreux autistes n’ont jamais eu la chance d’être dans un environnement socio-économique favorable qui leur permette de fonctionner au mieux de leurs capacités. Ainsi, ils ne sont perçus par la société qu’en terme de troubles, de dysfonctionnements, de syndrôme. Mais que deviendraient-ils si leurs besoins primaires étaient comblés?

Lire la suite

Hors-Cadre

Elf woman in forest outdoors

Chacun a sa petite boussole intérieure qui lui permet de naviguer dans le monde mais toutes ne pointent pas vers le même nord. Dans cet article, je relate mon expérience personnelle concernant le fait d’être hors norme.

Lire la suite

Chiasse

silhouette of happy young woman on a swing with sunset background

Chiasse.

C’est le mot que je répète depuis le début de la semaine. Inlassablement. Quelle en est la raison? Sont-ces les premières manifestations de la folie? Je me dis « chiasse chiasse chiasse » dans la tête, chaque jour depuis six jours. Pourquoi? J’ai envie de le prononcer tout haut pour le faire sortir de ma boîte crânienne mais je n’ose pas de crainte qu’il salisse ma bouche en passant.

Le temps passe et toujours chiassechiassechiasse!

Ma voix intérieure lui donne vie, lui laisse la place. Au fil du temps, cette voix n’est plus la mienne mais une voix masculine, celle de mon père. Je comprends alors que c’est un fantôme, un mot qui revient du passé.

Lire la suite

Tabula Rasa

Face à moi, les décombres des quinze dernières années de ma vie. Sur le sol gris poussiéreux entre deux blocs de ciment, j’entrevoie une touche de jaune et de vert. Une graine s’est logée là, dans ce monde sans couleur. Ne pouvant rouler plus loin, elle a attendu de germer et d’offrir sa beauté au monde. Aujourd’hui, cette fleur qui croît  parmi les ruines s’offre à mon regard. Telle cette graine portée par le vent de la vie, coincée là, au creux des éboulis, dépitée de ce piètre terreau, je vais m’obstiner à grandir.

Lire la suite