Chiasse

silhouette of happy young woman on a swing with sunset background

Chiasse.

C’est le mot que je répète depuis le début de la semaine. Inlassablement. Quelle en est la raison? Sont-ces les premières manifestations de la folie? Je me dis « chiasse chiasse chiasse » dans la tête, chaque jour depuis six jours. Pourquoi? J’ai envie de le prononcer tout haut pour le faire sortir de ma boîte crânienne mais je n’ose pas de crainte qu’il salisse ma bouche en passant.

Le temps passe et toujours chiassechiassechiasse!

Ma voix intérieure lui donne vie, lui laisse la place. Au fil du temps, cette voix n’est plus la mienne mais une voix masculine, celle de mon père. Je comprends alors que c’est un fantôme, un mot qui revient du passé.

Lire la suite

Publicités

Capitulatio*

 

Aujourd’hui, mes chaussures à la main, j’ai foulé la terre de mes pieds nus.

J’ai posé ma joue sur la croûte râpeuse d’un arbre.

J’ai humé l’humus humide.

J’ai laissé la caresse du vent m’effleurer.

J’ai basculé la tête, les yeux clos pour mieux faire face à la chaleur du Soleil.

Lire la suite