Capitulatio*

 

Aujourd’hui, mes chaussures à la main, j’ai foulé la terre de mes pieds nus.

J’ai posé ma joue sur la croûte râpeuse d’un arbre.

J’ai humé l’humus humide.

J’ai laissé la caresse du vent m’effleurer.

J’ai basculé la tête, les yeux clos pour mieux faire face à la chaleur du Soleil.

Lire la suite

Publicités