Trans Sensibilité

Connectée en permanence aux émotions des autres

L’écriture sur ces pages m’a forcée à réaliser une introspection pointue. J’aime comprendre le monde, et par conséquent, le travail de connaissance que je pratique sur les autres, je le pratique sur moi-même aussi. Récemment, j’ai découvert que j’avais la particularité d’absorber littéralement les émotions des autres. Je suis une éponge à émotions. Certaines personnes sont capables de rentrer dans une pièce pleine de monde et de sentir, ressentir l’ambiance générale, la présence d’alchimie entre les gens  ou la tension entre certaines personnes. Certains disent que c’est comme « avoir des antennes ». C’est ce qui m’arrive aussi, on peut parler d’hypersensibilité à l’environnement ambiant. J’ai trouvé que, chez moi, cela allait encore un peu plus loin qu’une simple sensation: j’absorbe l’ambiance.

Lire la suite

Publicités

La Peur De Te Faner

 

 

Te voir.

Te chercher.

Te croiser.

Te fuir pour ne pas ressentir. Te chercher encore. Te trouver puis te regarder. Profiter de cette beauté. Hésiter, se cacher derrière des banalités. Etre avec toi à tout prix. Etre à côté de ton corps, cette enveloppe qui te contient. Dessiner du regard la courbe de ton bras. Frôler ta peau claire. Rêver de poser ma main sur ta joue et t’assurer que tout va bien.

J’envie ta jeunesse. Ce sourire sans ride. Cette insouciance de l’adulte sans enfant, sans attache. Ce rire franc que j’aimerais ne jamais voir s’évanouir. J’ai peur de te fâner en te touchant.


Je t’ai dit « I’m trouble ».

I’m trouble, I told you.

Je suis dans le trouble  ’cause I love you.


Mon esprit est en deserrance. Je ressasse. J’étouffe mon coeur à coup de raison. Qu’on m’inoccule la phtisie que je crache cet amour. Non merci, je vous le rends. J’aimerais me fuir, quitter ce monde où je peux te rencontrer. Rentrer dans d’autres sphères et m’éloigner.

Invariablement, tel Promethée supplicié à la répétition douloureuse, je te cherche, te rejoins et me replonge dans les affres de l’amour à sens unique.


La peur m’empêche de tout t’avouer

La peur de te fâner.

 

Suivez-moi sur Facebook ou Instagram ou contactez-moi : aspipistrelle@yahoo.fr

 

Asperger’s Syndrome: My Emotions are a Jackson Pollock’s Painting

My emotional state right now! Convergence by Jackson Pollock. Image property of the Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, NY.

As an autistic woman and contrary to the common belief: my emotions are intense, co-existing, intricated, complex like colors in a Jackson Pollock’s painting. However, when I’m facing an autistic metdown or shutdown, I don’t feel anything anymore and  they can be compared as a Yves Klein’s blue monochrome.

Lire la suite

Sticky note to myself. Never forget your true self: a female with Aspergers

Aspergers in female

An autistic brain in a female body. Being a female with Aspergers

After my heart-breaking divorce, I’m starting to have feelings for someone. It might be a dangerous path for me, the aspergirl who is able to drown in any female character in order to be loved back with a high risk of losing my own identity. Therefore, I have decided to write me a sticky note as a warning that I could refer to anytime.

Lire la suite

Comme Une Averse En Eté

 

Ca m’est tombé dessus comme une averse en plein été

D’abord, on est surpris de ressentir des gouttes froides après des semaines de soleil brûlant sur la peau. Puis, on apprécie la fraîcheur retrouvée, le bienfait aux sols assechés, l’odeur terreuse du sol mouillé, la beauté des gouttes qui perlent aux feuilles des arbres, aux herbes hautes comme mille joyaux.

Lire la suite

To my ex’s next girlfriend

Searching for peace. 

 

La version française de cet article est à retrouver ici.

It has been four months since my husband and I split up. My house is not yet sold. My ex-husband still leave there with half of our furniture. I drop my daugther off there every two week-ends. Every two weeks, I ring the bell of my own house, I say hi to my ex which sounds weird. When I get into the house, I feel like I am a stranger to my own life. I have a glimpse around and can recognize some familiar pieces of furniture, the doormat on which I used to wipe my feet after a hard day at work. Then, I firmly hug my daugther while automatically saying « see you in a couple of days, sweetheart » and I get back into the car. I drive away from my dream house, away from this fairy tale that I built brick by brick by means of huge efforts and hard work: a happy family, warm home, financial comfort, deep and inconditional love. After many weeks, I get used to drive away my own house,  feeling this intense sorrow fading away while pushing the gas pedal.

Lire la suite

Je Ne Suis Plus Autiste, Enfin…Jusqu’à Demain

Ce titre se veut un brin provocateur. A travers cet article, j’aimerais aborder les variations dans le temps des symptômes liés à l’autisme. Ces variations en intensité des symptômes sont à la base de nombreux malentendus, entre neurotypiques et autistes mais aussi entre autistes. Par exemple, lors de l’anamnèse nécessaire au diagnostic de syndrôme d’Asperger, des parents peuvent témoigner du comportement « normal » de leur fille durant l’enfance alors que cette même femme s’identifie autiste depuis qu’elle doit faire face à de nombreuses responsabilités comme élever ses enfants, assurer au travail et maintenir son couple à flot, tout cela à la fois.

Lire la suite