Essentielle

 

taylor-leopold-105921-unsplash

Taylor Leopold

Je compte les canettes de bière vide en bataillon désorganisé sur la table du salon. Douze. C’est la routine du matin. J’ai quatre ans ou peut-être six, ça a duré tellement longtemps. Je suis dans les jupes de ma mère qui fait des aller-retours du salon à la cuisine, les mains balladant ces soldats translucides verts qui vont, dans un ultime tintinnabulement,  rejoindre leur cimetière à l’endroit de la poubelle. Lire la suite

Publicités

IIIIIIIII filiforme IIIIIIIII

Sur mes photos de classe, j’apparais les cheveux courts et châtains. Je n’ai jamais eu de mal à me coiffer. Cette masse de matière a toujours été bien disciplinée, se laissant lisser sans contrainte à la chaleur du sèche-cheveux. J’ai toujours eu des cheveux bien raides, tombant bien à plat sur le haut de mon crâne, épousant ainsi sa forme d’œuf. Face à cette platitude déconcertante et enviant le volume de matière de certaines autres têtes, j’ai suivi les conseils des expertes et j’ai opté pour des coupes dégradées aux pointes effilées, stratagèmes capillaires éphémères faisant continuellement place au plat à mesure que les cheveux repoussaient.

Lire la suite

Sans Raison Apparente

Assise, le concombre tartiné de terrine à la main, je cherche à lire la feuille posée négligemment à l’autre bout du comptoir de la cuisine. Il s’agit du réglement intérieur du centre d’accueil périscolaire et l’article 3 attire mon regard.

Je n’arrive pas à le lire.

Lire la suite

Absente

 

oliver-pacas

 

Depuis quelques semaines, j’essaie d’étendre mes horizons perceptifs.

J’avance millimètre par millimètre.

Lire la suite

Voilà! J’écris un livre.

girl typing on a typewriter

Mon rêve est de devenir écrivain et d’en vivre.

Etant une personne d’action, j’écris donc un livre dont le personnage principal est Marie et je raconte son histoire à travers le prisme des ses sensibilités, de son autisme. Marie veut devenir écrivain mais ne sait pas comment s’y prendre.

Je vous livre ci-dessous un extrait.  Lire la suite

Bulle Sonore De Réconfort #2

crédit photo mika-luoma

Si Ma Mère M’ Avait Tuée

crédit photot: ashton-bingham

La recherche en génétique avance. A quand un test de dépistage pour l’autisme? Va-t-on proposer aux futurs parents un avortement thérapeutique si le résultat du test s’avère positif? La société veut-elle éradiquer l’autisme? Face au nombre d’articles de presse croissant sur la détection au stade foetal de l’autisme, les personnes autistes ressentent la nécessité permanente de justifier leur valeur, leur droit à la vie. Un test de dépistage ouvre deux voies dont les conséquences sont radicalement différentes: une prise en charge précoce de l’autisme dès la naissance dans une société idéalement inclusive et considérant la neurodiversité comme un atout pour la race humaine ou une tentative d’éradication de l’autisme par interruption médicale de grossesse. Ce débat doit absolument se faire avec les personnes autistes. Ces quelques questions ont inspiré cet article.

Avertissement: pour éviter toute mauvaise interprétation de cet article, je l’écris noir sur blanc:  je suis une défenseuse du droit à l’IVG et je ne juge pas les femmes qui ont eu recours à l’avortement de peur de donner naissance à un enfant handicapé.

Je conseille en préambule la lecture de cet article « le dépistage génétique en autisme: vers l’eugénisme? » sur le site de la neurodiversite.com

Lire la suite