Pense-bête: « n’oublie pas qui tu es »

Un cerveau autiste dans un corps de femme. Vivre avec le syndrome d’Asperger

Après un divorce douloureux, je commence à avoir des sentiments pour quelqu’un. Cela m’effraie car, j’ai tendance à incarner des rôles féminins afin d’être aimée en retour. C’est un trait de personnalité que je relis au syndrôme d’Asperger. Je construis des images de femme que je joue pour plaire à l’autre au prix de ma propre identité. Pour éviter que cela ne se reproduise, j’ai décidé de m’écrire un petit pense-bête que je m’imposerai de relire régulièrement pour éviter de tomber à nouveau dans ce piège de la femme caméléon.

Lire la suite

Comme une averse en été

 

Ca m’est tombé dessus comme une averse en plein été

D’abord, on est surpris de ressentir des gouttes froides après des semaines de soleil brûlant sur la peau. Puis, on apprécie la fraîcheur retrouvée, le bienfait aux sols assechés, l’odeur terreuse du sol mouillé, la beauté des gouttes qui perlent aux feuilles des arbres, aux herbes hautes comme mille joyaux.

Lire la suite