Mon syndrome à moi

~ Je me parle beaucoup dans ma tête, je refais les dialogues, je tourne les phrases dans tous les sens. Ma petite voix intérieure est polyglotte. Je me parle souvent en langue étrangère.

~Je lis les manuels d’utilisation de A à Z avant d’employer pour la première fois un appareil, même les consignes de sécurité. Dans le même registre, je lis attentivement la notice de tout médicament et, en particulier la liste exhaustive des effets secondaires.

~Je suis hyperémotive. Je me mets à pleurer dès que j’entends deux notes de piano ou quand je pense à mon père.

~Je marche sur les bords de trottoir

~Sur l’autoroute, je relie mentalement les lignes blanches discontinues

~Je peux, au contraire, n’éprouver aucun sentiment dans d’autres circonstances.

~Je suis très rigide et réagis de façon disproportionnée à tout changement de programme

~Je planifie et organise toutes les actions avant d’aller à un évenement. Si ça ne se passe pas comme je l’avais scénarisé, j’en suis perturbée.

~Je suis très sensible aux images. Elles peuvent rester imprimées très longtemps ou bien resurgir à tout moment. J’ai n’ai plus de télé depuis 10 ans. Je me cache souvent les yeux en regardant des fictions.

~J’analyse tout, tout le temps.

~J’entends une sonnerie de téléphone à l’autre bout du couloir alors que je n’entends pas ce qu’est en train de me raconter mon interlocuteur.

~Je porte un casque anti bruit au bureau et je me fiche de ce que pense les autres en me voyant ainsi.

~Je peux m’habiller en tailleur un jour puis en jean troué le lendemain pour me rendre au travail.

~J’aimerais tout construire et fabriquer moi-même selon mes idées mais je ne suis pas très habile de mes mains (sauf pour le dessin)

~J’ai une écriture très difficile à déchiffrer. Même mon conjoint n’arrive pas à décoder ma liste de courses.

~Je passe beaucoup de temps à la maison et je l’organise pour bien m’y sentir.

~J’ai parfois des réactions dignes d’une enfant de 3 ans. Je pleure dès que je suis contrariée ou que je ne comprends pas les agissements, intentions de quelqu’un.

~Je suis parfois obligée de differer les réponses aux questions de mon interlocuteur quand je suis occupée. Je réponds donc parfois avec 10 min de retard à une question qui m’a été posée. Les gens se sentent ou bien ignorés ou bien se demandent pourquoi je reviens sur ce sujet là alors que tout le monde est passé à autre chose.

~ Je me bouche les oreilles quand quelqu’un range la vaiselle dans la cuisine.

~ J’ai peur quand quelqu’un se trouve derrière moi sans que je puisse le voir même s’il s’agit de ma fille

~ Je suis extrêmement intolérante au gluten et au lactose et aux sulfites

~ Je déteste l’injustice

~ Je respecte rigidement le code de la route et je m’attends à ce que tout le monde le respecte avec la même rigueur.

~ On m’a déjà dit : « t’as pas l’air commode » ou bien  » t’as tout le temps l’air triste »

~ Je n’ai aucun ami

~ Je suis sujette aux « meltdown »

~ Je peux être très obsessionnelle concernant mon interet spécifique. En ce moment par exemple, je pense toute la journée au syndrome d’Asperger

~ Quand j’aime un auteur, je lis de façon exhaustive toute sa bibliographie. Ainsi, j’ai lu tout Shakespeare, tout Dostoievski, tout Nothomb.

~ Je me cogne partout, tout le temps. Je suis franchement maladroite.

~ Je dois me préparer psychologiquement pour tout entretien téléphonique même si je dois appeler ma mère.

 

 

Publicités

7 réflexions sur “Mon syndrome à moi

  1. Je suis très impressionnée par votre article. Mon comportement est très similaire à la description que vous faite du votre.Votre parcoure est impressionnant. Je suis actuellement en trin de lancer les démarches pour essayer d’obtenir un diagnostique d’Asperger et je suis également sur le point de me lancer dans des études de physique. Pourriez-vous me dire comment se sont passée vos études? Cela semble être problématique pour beaucoup de personnes…

    J'aime

    • Bonjour Héloïse,
      D’abord pardon pour la réponse tardive, les vacances scolaires me laissent peu de temps pour mon blog!
      Concernant mon parcours universitaire, j’ai commencé par les classes préparatoires aux grandes écoles en option Physique et Sciences de l’ingénieur. Personnellement, ces trois années ont été extrêmement difficiles. En effet, il s’agit d’un milieu très compétitif qui requiert de comprendre rapidement et de travailler intensément. Avec le recul et maintenant que je sais que je suis aspie, je comprends mieux pourquoi j’avais tant de mal à sortir la tête de l’eau car tout va dans le sens opposé pour assurer la réussite d’un aspie. Je déconseille donc fortement ce type d’enseignement aux autistes Asperger. Au contraire, quand je suis arrivée à la fac, le rythme était plus lent, l’ambiance moins compétitive et les profs plus ouverts et moins scolaires. Je me suis vite plu et je faisais partie des meilleurs étudiants.
      En lisant les tépoignages d’aspies, j’ai souvent l’impression qu’ils se mettent beaucoup de barrière parce qu’ils sont autistes et ont peur d’échouer. Moi, la première. Souvent je me dis  » non mais t’imagine même pas faire ça, n’oublie pas que tu es autiste. » Quand on est aspie, on prend encore plus de précautions que les autres. Là où je veux en venir, c’est que si la physique te passionne et bien, fais des études de physique. ta passion t’aidera à surmonter quelques désagréments ( cours en amphi, travaux dirigés en petit groupe). J’irais même jusqu’à dire que chez les physiciens, tout le monde est un peu hors norme. En ce qui concerne le niveau, il n’y a pas que des génies. Quand je donnais des cours, il y a avait tous les profils d’étudiants.
      En bref, je te conseille d’éviter le cycle des classes prépa et de ne pas hésiter à tenter la fac. Je ne connais pas tes difficultés liées à ton SA donc il est pour moi compliqué de te donner des conseils plus pointus. Peut-être pourrais tu me donner plus d’informations via courriel comme la région dans laquelle tu comptes étudier ainsi que les symtomes que tu attribues au SA.
      En tout cas, nous avons un besoin cruel de physicienNES en France donc j’espère que tu rejoindras nos rangs.
      À bientôt,
      Aspipistrelle

      J'aime

  2. je liste mes troubles parce que je suis en souffrance, persuadée d’être incomprise, en oubliant que, de toute façon, tout le monde s’en fout, mais que j’espère encore que poser un diagnostic de fonctionnement psychique va m’aider. les psy sont des connards responsable de mon état.

    J'aime

  3. [1] « Je me parle beaucoup dans ma tête, je refais les dialogues, je tourne les phrases dans tous les sens. »
    => Idem
    + Je m’imagine des situations hypothétiques avec des interlocuteurs que j’ai déjà rencontré où l’on me poserait des questions. Qu’est ce que je répondrai dans tel ou tel cas de figure ?
    « Ma petite voix intérieure est polyglotte. Je me parle souvent en langue étrangère. »
    => Idem, ca m’arrive aussi dans des langues étrangères 😉

    [2] « je lis attentivement la notice de tout médicament et, en particulier la liste exhaustive des effets secondaires. »
    => Idem

    [4] « Je marche sur les bords de trottoir »
    => En général, je me retient pour avoir l’air normal mais parfois je craque et il m’arrive de marcher en équilibriste sur la bordure de trottoir 😉

    [5] « Sur l’autoroute, je relie mentalement les lignes blanches discontinues »
    => Dans mon cas, j’observe la distance de 2 lignes blanches discontinues et la projète mentalement sous forme translatée derrière chaque véhicule situé devant moi… c’est la règle 😉
    Lorsqu’un véhicule vient de me doubler et se rabat devant moi, ça me frustre car il vient de casser toute mes efforts.

    [7] « Je suis très rigide et réagis de façon disproportionnée à tout changement de programme »
    => Idem

    [8] « Je planifie et organise toutes les actions avant d’aller à un évenement. Si ça ne se passe pas comme je l’avais scénarisé, j’en suis perturbée. »
    Pour moi, ça rejoint un peu le 1 😉

    [9] « J’ai n’ai plus de télé depuis 10 ans. »
    => Idem, je déteste la télé car pour chaque phrase, je me dis « est-ce que c’est vrai ou faux ? »
    Le pire c’est les reportages présentés de manière intriguantes avec des questions rhétoriques destinées à faire monter le suspens.
    Je répond intérieurement à toutes les questions et à chaque fois la question me parait stupide…
    Le top du top, c’est les reportages sur la théorie du complot ; ca me casse la tête tant il y a de sauts illogiques dans les transitions. C’est lobotomisant.

    [10] « J’analyse tout, tout le temps. »
    => Idem

    [11] « J’entends une sonnerie de téléphone à l’autre bout du couloir alors que je n’entends pas ce qu’est en train de me raconter mon interlocuteur. »
    => Idem

    [14] « J’aimerais tout construire et fabriquer moi-même selon mes idées »
    => Idem… et parfois je réinvente la roue.

    [15] « J’ai une écriture très difficile à déchiffrer. »
    => Un peu runique dans mon cas. Impossible d’écrire sur une feuille avec des lignes. J’ai remplacé certaines lettres qui me posaient problème à écrire par des caractères typographiques 🙂

    [16] « Je passe beaucoup de temps à la maison et je l’organise pour bien m’y sentir. »
    => oui, c’est calme 😉

    [18] « Je suis parfois obligée de differer les réponses aux questions de mon interlocuteur quand je suis occupée. Je réponds donc parfois avec 10 min de retard à une question qui m’a été posée. Les gens se sentent ou bien ignorés ou bien se demandent pourquoi je reviens sur ce sujet là alors que tout le monde est passé à autre chose. »
    => 100% idem + parfois je répète des choses déjà dites car j’ai peur que mon interlocuteur n’ait pas compris
    Parfois je diffère de plusieurs heures ou jours en répondant à posteriori par email 🙂

    [20] « J’ai peur quand quelqu’un se trouve derrière moi sans que je puisse le voir même s’il s’agit »… d’un proche
    => Idem
    + Quand il faut monter les escaliers, je dois fermer la marche. Lorsqu’il y a des femmes, ça pose problème car elles pensent que j’ai de mauvaises intentions. Ainsi, je regarde les marches pour pas qu’elles se méprennent 😦

    [22] « Je déteste l’injustice »
    => Idem
    Parfois je peux réfléchir plusieurs heures et admettre différents paradigmes. Je dois alors classer des situations complexes et évaluer si elles sont un peu injustes, moyennement ou totalement…

    [25] « Je n’ai aucun ami »

    [27] « Je peux être très obsessionnelle concernant mon interet spécifique. En ce moment par exemple, je pense toute la journée au syndrome d’Asperger »
    => Idem, j’ai bientôt tout lu. Je retombe toujours sur les mêmes sites. Il y tant de blogs d’aspergirl, et pourtant elles sont en minorité statistiquement.

    [29] « Je me cogne partout, tout le temps. Je suis franchement maladroite. »
    => Idem. J’ai envie d’aménager de grandes allées d’au moins 1 mètre de large partout; une sorte de zone de sécurité avec des lignes au sol comme dans les usines 😉
    Entre la table, le réfrigérateur, le buffet…

    [30] « Je dois me préparer psychologiquement pour tout entretien téléphonique »
    => Contacter un inconnu, c’est l’angoisse pendant 2 jours… Si qq1 appelle soudainement, c’est la panique totale.
    Lorsque je parle avec un inconnu au téléphone, on doit répondre vite sinon l’interlocuteur demande « allo, vous êtes toujours là ? ».

    J'aime

    • Idem idem idem je viens de découvrir le syndrome d’asperger en attente de diagnostic j’ai 57 ans toute une vie à me camoufler toute une vie à avoir honte de mes bizarreries toute une vie à lutter pour sortir la tête de l’eau je suis enseignante je suis contente de découvrir ce blog je ne suis pas donc seule au monde depuis toute petite je rêvais de rencontrer quelqu’un comme moi et cela vient d’arriver j’en pleure

      J'aime

  4. Ca fait plus d’un an que je me questionne… à cause du comportement de mon fils….
    Je suis de nouveau obsédée par ça, mais je n’ose pas sauter le pas…
    Quand je lis votre descriptif… Je me retrouve à 90%….
    J’ai déjà fait tous les test sur internet me donnant l’orientation Aspie….
    Mon fils l’est très certainement aussi….
    Et ça explique tellement de choses….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s