ArtWork

13669291993_e4759a5682_o

Avant la naissance de Marianne il y a 7 ans, j’arpentais le monde mon appareil photo à la main. Aujourd’hui, l’écriture est mon mode d’expression privilégié mais j’aimerais revenir à la photographie. Mon Canon de 2007 est vieillissant mais je suis sûre qu’il fera encore du bon travail.

 

Publicités

Chiasse

silhouette of happy young woman on a swing with sunset background

Chiasse.

C’est le mot que je répète depuis le début de la semaine. Inlassablement. Quelle en est la raison? Sont-ces les premières manifestations de la folie? Je me dis « chiasse chiasse chiasse » dans la tête, chaque jour depuis six jours. Pourquoi? J’ai envie de le prononcer tout haut pour le faire sortir de ma boîte crânienne mais je n’ose pas de crainte qu’il salisse ma bouche en passant.

Le temps passe et toujours chiassechiassechiasse!

Ma voix intérieure lui donne vie, lui laisse la place. Au fil du temps, cette voix n’est plus la mienne mais une voix masculine, celle de mon père. Je comprends alors que c’est un fantôme, un mot qui revient du passé.

Lire la suite

Trans Sensibilité

Connectée en permanence aux émotions des autres

L’écriture sur ces pages m’a forcée à réaliser une introspection pointue. J’aime comprendre le monde, et par conséquent, le travail de connaissance que je pratique sur les autres, je le pratique sur moi-même aussi. Récemment, j’ai découvert que j’avais la particularité d’absorber littéralement les émotions des autres. Je suis une éponge à émotions. Certaines personnes sont capables de rentrer dans une pièce pleine de monde et de sentir, ressentir l’ambiance générale, la présence d’alchimie entre les gens  ou la tension entre certaines personnes. Certains disent que c’est comme « avoir des antennes ». C’est ce qui m’arrive aussi, on peut parler d’hypersensibilité à l’environnement ambiant. J’ai trouvé que, chez moi, cela allait encore un peu plus loin qu’une simple sensation: j’absorbe l’ambiance.

Lire la suite

B-phényx: curiosité piquée, regard piquant

Grashalme im Nebel

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à mes poésies et à mes autres oeuvres artistiques, indépendament de mes textes sur le syndrome d’Asperger. Je m’y exprime en tant que B-phényx. Rejoignez-moi si vous le souhaitez.

Vous y retrouverez un poème récent original:

Lien vers le blog : cliquez ici

La page Facebook de B-Phényx: B-phényx

Les Morceaux de Verre


 

A l’aube, je fus gaie

Au soir, je croquais du verre

Jamais je ne te reverrai

Les morceaux sont amers.

Lire la suite

Asperger’s Syndrome: My Emotions are a Jackson Pollock’s Painting

My emotional state right now! Convergence by Jackson Pollock. Image property of the Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, NY.

As an autistic woman and contrary to the common belief: my emotions are intense, co-existing, intricated, complex like colors in a Jackson Pollock’s painting. However, when I’m facing an autistic metdown or shutdown, I don’t feel anything anymore and  they can be compared as a Yves Klein’s blue monochrome.

Lire la suite

Syndrôme d’Asperger: Mes Emotions Sont Une Toile de Pollock

convergence.jpg

Une bonne représentation de mon état émotionnel. Convergence by Jackson Pollock. Image property of the Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, NY.

Je suis autiste et contrairement à la croyance populaire, mes émotions sont intenses. Mais elles sont aussi intriquées, colocataires, complexes comme les couleurs que composent les peintures de Jackson Pollock. Cependant, quand je suis en plein « meltdown » (effondrement autistique) ou « shutdown » (mutisme temporaire), je ne ressens plus rien et mon état émotionnel ressemble plutôt à un monochrome bleu de Yves Klein.

Lire la suite