Carl Jung Etait Asperger #2

Organiser ses pensées pour résoudre des paradoxes.

Cet article fait suite à l’article « Carl Jung était Asperger » que je peux résumer de la façon suivante: il m’arrive parfois d’être tellement absorbée intellectuellement par un concept ou la résolution d’un paradoxe que je m’éloigne de la réalité et ce, jusqu’à ce que ce concept fasse sens, que le paradoxe m’apparaisse clairement résolu.

Lire la suite

Publicités

Carl Jung Etait Asperger

Prise dans une boucle infinie de trains de pensées

Mon corps s’efface, mes besoins ne se font plus ressentir, le monde extérieur n’est qu’une masse diffuse en mouvement, le temps continue de s’écouler dans une autre dimension que la mienne. Voilà ce que je ressens quand je dédis toute mon énergie à la résolution d’un problème. Je sais que je ne pourrais quitter cet état où toute mon attention est aspirée dans ce processus intellectuel intense que lorsque j’aurais trouvé la solution. Me voilà prisonnière d’une obsession intellectuelle. Celles-ci  ont lieu quand je fais face à un paradoxe, un problème scientifique, un concept que je ne comprends pas.

Lire la suite

A Ce Dîner, Encore Une Fois, J’ai Décroché…

A ce dîner, j’ai décroché.

A ce dîner, dans le brouhaha des voix, des couverts posés sur le rebord des assiettes en claquant, dans le mouvement cahotique des corps, j’ai senti mes sens s’altérer. Mon esprit s’est mis à vagabonder pour échapper à cette surcharge sensorielle.

Lire la suite

Suite: La Rentrée de CP de Marianne

A la découverte de la scolarité d’une enfant HPI

Vous trouverez dans cet article la conclusion de l’entrevue avec la maîtresse. Le lien se trouve ici. Merci à tous ceux qui ont commenté sur le blog après la lecture de cet article.

A bientôt!

 

Suivez-moi sur Facebook ou Instagram ou contactez-moi : aspipistrelle@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

La Rentrée de CP de Marianne

Un visage à moitié visible. Une partie d’elle-même ignorée.


Trois semaines d’école ont passé et je vois ma petite fille se décomposer. Je la vois entrer progressivement dans les troubles du comportement, accablée d’une profonde tristesse nourrie par le développement d’une mésestime d’elle-même. C’est ce qui se passe quand on nie ses spécificités cognitives. Comme je l’écrivais pour mon diagnostic d’autisme:  » réfuter mon diagnostic, c’est m’annihiler ». Il en est de même pour Marianne: ne pas considérer sa douance, c’est nier son tout. Ceci n’est pas seulement vrai pour les enfants à haut potentiel, c’est vrai pour tous les enfants aux particularités cognitives particulières: les autistes, les TDAH, les dyslexiques… A ce jour, je me sens démunie face à cette petite qui s’agite et s’oppose à la maison parce qu’elle cherche tout simplement… sa place.  La douance n’est pas une lubie maternelle.

Lire la suite

Les indices qui m’ont mis sur la voie du haut potentiel de ma fille

Révélateurs numériques de la douance

J’ai eu quelques indices de la précocité de Marianne dès ses premiers mois mais j’ai longtemps cru voir ces exploits à travers le prisme déformant de la fierté maternelle. Je vous revèle dans cet article ce qui m’a vraiment fait prendre conscience des capacités logico-mathématiques de ma fille et qui m’a décidé à lui faire passer un test de QI sans attendre ses 6 ans. Peut-être cet article aidera d’autres parents hésitants à sauter le pas.

Lire la suite

Ce Matin, Je Suis Etourdie.

Le grand saut dans le mois de septembre.

Ce matin, je suis étourdie par l’appréhension qui me gagne.  J’ai peur car lundi, c’est la rentrée des classes. Dans une heure, mon ex-mari ramène Marianne après quinze jours de vacances.

Lire la suite