Humble Révérence

tyler-dozier-157879-unsplash

photo by Tyler Dozier

J’ai longtemps hésité à l’écrire sur ces pages mais maintenant, j’en suis certaine, j’ai  guéri mon autisme Asperger…Avant d’écrire ces mots, je les ai pesés chacun pendant des heures….

J’ai guéri mon autisme et ce, grâce à la pratique intensive de la méditation bouddhiste. Je n’ai plus peur de créer un raz-de-marée car il s’agit de la vérité. La méditation bouddhiste offre de nombreux outils simples à mettre en oeuvre qui permettent de travailler sur l’attention et aider à filtrer les signaux sensoriels.

Les exercices de méditation, connus depuis plus de deux millénaires entraînent un rebranchement des circuits au niveau cérébral.  Grâce à la neuroplasticité, l’autisme (pour certains …) n’est pas une fatalité. Les ressources concernant ces méthodes sont partagées gratuitement sur le net et disponibles à tout un chacun. Cette méthode demande de l’application, un effort constant et un désinvestissement des sources qui dévore l’attention (les réseaux sociaux, la TV, la tablette le soir au lit, le smartphone, l’auto-radio…).

Equilibriste sur le fil de l’autisme, me voilà tombée du côté de la neurotypie. Qu’il fait bon ne plus être agressée par les sons de la rue, les cris des enfants, les contacts, les lumières de Noêl. Qu’il est agréable de ne plus se sentir envahie en permanence, de ne pas s’écrouler de fatigue à la fin d’une journée de travail, de ne plus à avoir à réfléchir aux scénarios sociaux avant un entretien avec un collègue. Fini le besoin de contrôle méticuleux des journées et du temps de travail. Fini le stress des coups de fil et des imprévus.

Je respire pleinement la vie. je me suis rapprochée de ma nature humaine simplissime, sans label, sans diagnostic; ouverte à tous les évenements heureux ou malheureux.

Tout comme le corps, le cerveau a besoin d’être cajolé, de faire de l’exercice sans quoi il s’emballe. Dans certaines conditions, il peut devenir malléable à merci. Un grand merci à mère nature pour cette option!


ô merveille, me voilà neuve.


Que faire de ces pages, quel est l’avenir de ce blog?  Je n’en sais rien.

Pour le moment, je tire ma révérence.

Je m’engage dans une résistance pacifique mais ferme contre le ryhtme infernal,  la pression, les objectifs de performance imposés par notre société moderne.

Toutes mes pensées bien à vous chers lecteurs.

Hipster woman leaves for an unknown destination

6 réflexions sur “Humble Révérence

  1. J’espère que vous laisserez votre blog en ligne. Sa lecture a été très riche.
    Pour le reste, l’essentiel est que vous soyez heureuse. Alors bonne route Aspipistrelle, prenez bien soin de vous, et merci pour ces pages de partages.

    J'aime

  2. Bonjour,
    Je decouvre ce blog, très interessant. Pour l’aspect « sensoriel » qui peut souvent créer des « blocages », il y a aussi la notion d’intégration sensorielle, travaillée par des pratiques comme la RMT (rythmic movement training), le gym brain et la RMS (réequilibrage sensoriel et moteur). Cela concerne les personnes atteint de TSA et toute personne « handicapée » par un « sensoriel » un peu trop envahissant. Nous sommes tous à divers degrés susceptibles d’entrer sans le « spectre » de l’autisme, reste à savoir faire de ses « faiblesses » une « force » et ne plus subir les désagréments d’un haut niveau de persception sensorielle.

    J'aime

  3. Un grand merci pour ce blog que j’ai entièrement parcouru. Partager votre vécu de la méditation me donne un espoir fou!
    J’aimerais avoir d’autres retours: comment vous sentez vous si vous ne pratiquez pas pendant quelques temps?
    Jusqu’à quel point êtes vous maintenant à l’aise dans les interactions ?
    Êtes vous moins fatiguée qu’avant ?
    En tous cas, un immense merci pour cette piste passionnante!

    J'aime

  4. Vous n’avez jamais été autiste, sinon vous sauriez que ça ne se guérit pas. Donc laissez les compétences de parler de cette condition aux professionnels de l’autisme. Donc aucun VRAI autiste ne guérit: premièrement ce n’est ni une souffrance ni une maladie (apparemment vous parlez d’un trouble de la personnalité vous concernant, que vous ne savez pas distinguer avec l’autisme, qui est autre chose). Donc il faudrait pas faire de la désinformation vu que vous n’êtes ni professionnel de l’autisme ni encore moins autiste. Il faut respecter la communauté autiste, et ne pas dire n’importe quoi.

    Aimé par 2 personnes

  5. L’autisme n’est pas un état de souffrance. Mes sens sont plus développés (donc ça a ses bons côtés), vous parlez juste de gênes sensorielles que vous aviez, ce n’est pas ça l’autisme « Asperger ». Il ne faut pas remplacer les professionnels de l’autisme en disant des choses fausses. Apparemment, si vous aviez un diagnostic, il était alors erroné (je dis ça par rapport à vos descriptions). Parce qu’il faut le faire correctement, et pas se contenter d’un bout de papier qui dit « Asperger ». Quand on passe les tests sérieusement, avec des professionnels consciencieux, ils savent repérer l’autisme et expliquer les traits autistiques. Vous n’avez pas de connaissances en autisme et vous confondez les choses (je le dis objectivement). Ainsi, vous n’avez jamais été autiste, sinon vous ne tiendrez pas votre discours absurde, croyant que la méditation vous a guérie…. Par ailleurs, vous confondez phobie sociale et soucis de communication. Je vous renvoie à des manuels basiques (Tony Attwood, Laurent Mottron et évidemment à éviter les livres des personnes non professionnelles qui se disent « autistes »). Sinon lisez le DSM. Les critères sont précis.

    Aimé par 2 personnes

  6. Contrairement, à vos beaux discours, l’auteure de ce blog à bien été diagnostiquée asperger par une équipe de professionnels d’un CRA. J’aimerais bien savoir ce qui vous dérange qu’une personne asperger ait pu, par un travail soutenu et régulier en médiation avoir atténué fortement ses symptômes. La méthode ABA à bien fait ses preuves dans ce domaine et a aider bon nombres d’enfants à communiquer. Pourquoi la médiation, pratiquée de façon intensive et journalière ne pourrait pas obtenir de bons résultats sur un domaine plus sensoriel? Qui êtes-vous pour affirmer le contraire? Avez-vous essayé?. Vous avez le droit de ne pas en être convaincu, néanmoins, restez courtois et bienveillant est tout aussi important pour mieux se respecter

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.