Retraite

 

ressource_format_FB

Etre témoin de ses propres limitations physiques peut être source de souffrance chez la personne autiste.

En cas de surcharge sensorielle par exemple, un réflexe est de s’isoler dans un endroit moins stimulant sensoriellement afin de recouvrer toutes ses capacités. Cela peut nécessiter 10 minutes, 1 heure voire quelques jours.

Souvent, l’entourage interprète cette nécessité vitale et souvent urgente comme un acte égoïste, de rejet du monde extérieur, de retranchement réprobateur. Au contraire, il s’agit d’un comportement responsable puisqu’il consiste à écouter son corps afin de récupérer et de pouvoir continuer à interagir positivement et sans souffrance avec les autres et son environnement. N’est-ce pas le message véhiculé dans les livres mainstream de bien-être et de développement personnel?

Vivre la désapprobation de son entourage dans ces moments-là, c’est pour la personne autiste la double peine.

 

Publicités

Une réflexion sur “Retraite

  1. Court et efficace, les larmes aux yeux en lisant ce mini-article. Rien que la première phrase est percutante. Je répète ça tellement souvent à mon entourage, mais c’est peut-être plus difficile pour eux à saisir que si j’avais un handicap « visible », ou une jambe dans le plâtre…
    Merci pour ce rappel ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.