Comme une averse en été

 

Ca m’est tombé dessus comme une averse en plein été

D’abord, on est surpris de ressentir des gouttes froides après des semaines de soleil brûlant sur la peau. Puis, on apprécie la fraîcheur retrouvée, le bienfait aux sols assechés, l’odeur terreuse du sol mouillé, la beauté des gouttes qui perlent aux feuilles des arbres, aux herbes hautes comme mille joyaux.

Je me suis mise à sourire, à oublier mon âge, mon autisme. Le temps s’est mis à défiler à toute vitesse sans m’attendre. J’ai ressenti un besoin urgent et ineffable d’aller à la rencontre de cet autre. Un soir, en allant me coucher, j’ai eu envie d’être à demain, vite…très vite.

Des souvenirs d’il y a 14 ans ont resurgi pour me faire prendre conscience de ce qui se passait en moi. Des souvenirs de mon ex-mari et moi, nous empressant de trouver une excuse pour nous voir, nous effleurant sans oser nous toucher franchement. Des souvenirs de ce besoin impérieux d’être en présence de l’autre, de le sentir proche ne serait-ce que pour quelques minutes. Des souvenirs d’un amour florissant.

Je suis amoureuse

Décidément, c’est à croire que l’amour a pour unique mission de surprendre. Il attend tapis dans un coin, surgissant au moment où nous nous y attendons le moins.

La pluie s’est arretée et avec elle le clapotis des gouttes

J’accueille ce sentiment amoureux comme un véritable cadeau car il est le signal que j’ai fait le deuil de ma séparation. Néanmoins, la peur de la souffrance de vivre un amour non réciproque est en train de naître…Il va sans doute falloir informer Monsieur de mes sentiments à son égard mais on verra cela demain ou après-demain ou le mois prochain….

Les nuages ne se sont pas dissipés, le ciel reste menaçant

Imaginons un instant que tout aille bien. Trouverais-je la force de lui avouer que j’ai le syndrome d’Asperger? Ai-je le droit de le lui cacher ne serait-ce que quelques temps?

Il y a des femmes autistes qui sont fières de l’être et parlent ouvertement de leur diagnostic à quiconque. Pour cela, je les envie et je les admire. Et puis, il y a les autres femmes, comme moi, qui voient le syndrôme d’Asperger comme un boulet à la cheville qui amenuise davantage leur confiance en elles. On peut comprendre qu’on cache son diagnostic à son collègue mais quand est-il dans les relations amoureuses? Faut-il divulguer son autisme dans les premiers temps d’une relation naissante ou au contraire, faut-il le cacher et attendre d’être vraiment engagé avec la personne pour éviter les préjugés et le rejet? Je n’ai pas de réponse à ces questions, j’en suis au début de ma réflexion à ce sujet…

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Comme une averse en été

  1. Si cette personne partage cet amour, il te prendra (allez on s’tutoie) avec tous les aspects de ton être, culturels, biologiques, neurologiques, que celà porte un nom ou pas. Le prévenir, c’est aussi (je parles d’expérience) s’assurer d’une plus grande compréhension (inutile de s’énerver, elle n’a pas compris ce que je voulais dire, elle fait ce truc étrange, inutile de s’en agacer ou de lui demander de changer etc). Moi je dis, depuis que ma compagne sait, et on l’a su en même temps, elle me comprend mieux. Et moi aussi, je sais, à son attitude quand j’ai merdé… socialement bien sûr…

    J'aime

  2. C’est une bonne nouvelle!
    Pour ce qui est de révéler le SA ou pas, c’est difficile en effet… Mon copain a su avant même le diagnostic que je me posais des questions – à cause d’une mauvaise manipulation informatique qui lui a envoyé le résultat de l’aspie quizz! La honte un peu… Mais du coup, lui annoncer le diagnostic n’était qu’une formalité. Le fait qu’il soit au courant m’a beaucoup facilité la vie quand même, et n’a pas changé son comportement envers moi.
    Drôle de coïncidence, ses nouveaux voisins ont deux enfants Asperger!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s