L’idiote

Young lonely woman with umbrella drifting on boat after storm surrounded by sharks

L’idiote, c’est moi…

Oui, comme le prince Mychkine, fameux personnage de Dostoievski, je pardonne facilement toutes les trahisons, toutes les cruautés dont je suis la victime, invariablement.

Je n’aime pas être en colère. C’est un sentiment que je n’aime pas porter en moi pour longtemps. Cela me ronge et je culpabilise d’être dans un état émotionnel négatif. Alors plutot que de conserver en moi cette émotion qui me détruit de l’intérieur, je préfère pardonner. Je pense par défaut que la personne qui a trahit ma confiance doit se sentir encore plus mal que moi et qu’elle doit souffrir de tout son être en ce même moment comme si ma colère était reliée par un fil invisible à la culpabilité de l’autre. Il suffit que la personne s’excuse avec sincérité et je fais table rase des évenements malgré les coups bas.

Tabula rasa, reset.

Et puis, ça recommence. En général, la même personne trahit à nouveau ma confiance, souvent dans les mêmes circonstances que la première fois. Je me sens bafouée, salie, je m’en veux d’avoir fais confiance à cette personne à nouveau. Je me dis que j’aurais pu éviter cette situation. Et donc je cherche des raisons pour pardonner afin d’évacuer cette boule que j’ai dans le ventre.

Souvent, j’en viens à me dire que c’est une caractéristique des gens de ne pas penser aux conséquences de leurs actes, que c’est une faiblesse inhérente à leur nature, qu’ils n’analysent pas les situations au même niveau que moi et qu’ils n’ont pas su anticiper le déroulement des évènements. Peut-être n’ont-ils pas une mémoire  comme la mienne, qui ne filtre rien, qui conserve tout, soigneusement archivé à long terme. Sans doute, oublient-ils leurs actions passées et si un enchainement similaire de faits a lieu, cela conduira inéluctablement à la trahison, la manipulation, le mensonge telle une loi universelle. Comme si tirer des conclusions de ses agissements et modifier ses comportements afin d’en tenir compte faisait partie de l’extra-ordinaire et n’était reservé qu’à de rares humains dysfonctionnants. Untel doit être aveuglé par son carriérisme, Une telle, doit avoir un mari à la maison qui la délaisse…

Je cherche les raisons d’être en pétard, d’en vouloir à l’autre, de ne plus lui adresser la parole. Mais je n’en trouve aucune. J’en viens à me dire qu’on a qu’une seule vie, peut-être plus que quelques minutes avant le néant de la mort et qu’il n’est franchement pas bénéfique de perdre du temps à vivre  dans le ressentiment et le rejet de l’autre.

Alors voilà, telle est ma loi: on me trompe, je culpabilise d’être en colère et me demande ce que ferais le dalaî-lama à ma place, je pardonne, on me trahit….

Publicités

2 réflexions sur “L’idiote

  1. Tout à fait moi, j’ai l’impression que vous parlez à ma place, merci pour cet article, je me sens moins seule ! 😉

    J'aime

  2. Ah ben non, perso je deviens extrèmement méfiant et je coupe avec le « traitre ». Ce qui ne m’empèche aucunement de me faire avoir par quelqu’un d’autre dans des circonstances similaires. Moi c’est plutôt, on va pas se méfier de tout le monde, celui-ci, ou celle là n’a pas de raison d’agir comme l’autre #••Ÿ@@Ù‰ de mes •’§¶…
    Mais en fait, si. Et je me fais avoir à chaque fois.
    Après, y en a qui me trouvent distant… tu m’étonnes.
    Les NT, je crois, ne se rendent pas compte, ou simplement ne peuvent pas avoir conscience de l’entièreté d’un engagement pour un aspi, que si on accepte la mission, on ira jusqu’au bout, quoi qu’il en coûte… et quand c’est eux qui abandonnent, qui changent d’avis, qui modifient les données, à quel point on peut se sentir trahi, dévalorisé, angoissé… et il arrive que ça me rende méfiant et agressif…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s