Le Spleen De Marianne…

Scène de la vie quotidienne entre une fille HPI de 5 ans ( et demi!) et sa maman aspie:

Marianne faisant tranquillement son puzzle de 150 pièces et moi qui prie pour que ça dure plus de 30 minutes vu le prix de la boîte:

-Tu sais maman, ma vie ne tourne pas rond!

-Ah bon? Pourquoi?dis-moi ce qui ne va pas! ( j’ai quelques techniques de relance de discussion ;-))

-Et bien, il y a des ribambelles de jours où je me sens heureuse!

-Mais c’est très bien ça, ma chérie!

-Mais non, parce qu’il y a aussi des ribambelles de jours où je suis malheureuse!

-Ha? Mais quand est-ce que tes jours heureux terminent?

-Ba quand mes jours tristes commençent, voyons!

-Et quand est-ce que tes jours heureux commençent?

-Et bien quand mes jours tristes finissent ! ( oui, j’aurais du m’en douter là….)

-(moi rassurante) Tu sais ma chérie, ce qui est important, c’est que tu aies encore des jours heureux!

-Oui mais je sais bien qu’un jour, ce ne sera plus le cas!

-( moi, un brin interloquée) ha bon et quand ça?

-Et bien quand je serai une jeune dame et que mes deux parents seront morts!

vous m’imaginez bien ramer comme une dingue  là hein, pour lui remonter le moral. …

Suivez-moi sur Facebook ou Instagram ou contactez-moi : aspipistrelle@yahoo.fr
Publicités

6 réflexions sur “Le Spleen De Marianne…

  1. Cela ne va peut-être pas l’aider beaucoup, mais je suis « une jeune dame » – même plus tellement jeune – et non seulement mes deux parents sont encore en vie, mais aussi les deux parents de mon père et la mère de ma mère. Donc elle a probablement le temps de devenir une femme mature avant que cette situation n’arrive. 🙂

    J'aime

  2. J’ai la même à la maison.. on a de grandes périodes de  » bad » avec tout un tas de questions sur la mort.. depuis ces 3 ans. Parfois on se demande même où elle va chercher toutes ces interrogations tellement c’est poussé ou très mature. Et alors on ravale sa salive pour répondre sans laisser paraître sa tristesse.. pas toujours simple… quand on est. Pomme elle !

    Aimé par 1 personne

    • Je vous comprends,
      Pour ma part, il est très difficile d’édulcorer le monde. De toutes manières, elle n’accepte pas les réponses telles que  » les volcans peuvent entrer en éruption mais cela n’arrivera pas jusqu’ici ». Je suis obligée de lui expliquer qu’il y a des volcanologues qui suivent les mouvements de terrain avec des outils de mesure etc…Sinon, elle s’imagine des tas de scénarii catastrophe encore plus angoissants les uns que les autres.

      Ce serait intéressant que nos deux petites se rencontrent :-). J’aimerais parfois qu’elle partage une amitié avec une petite fille comme elle.

      J'aime

      • Oui je vois tout à fait. Et quand on dit aux autres enfants, pour expliquer la mort de quelqu’un, « il est parti au ciel » et basta, ça ne fonctionne pas vraiment comme ça avec les nôtres…………………………….. 😉 Après lui avoir servi cette phrase, suite à la perte de notre chien, j’ai eu le droit à une ribambelle de questions dont la première était: « mais comment ça se passe par rapport au sens du vent ? » … au final rien ne les rassure vraiment jamais totalement et elles sont beaucoup trop « lucides » pour leur âge.

        Avec grand grand plaisir 🙂
        On se contacte par mail, mais je crois deviner que nous ne sommes pas tout près géographiquement.

        J'aime

  3. Pingback: Sur La Voie De L’Acceptation | Aspipistrelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s