Quelques nouvelles après une longue absence

De nombreux évenements m’ont tenue éloignés du blog mais me revoilà

 

Voici déjà un mois que je n’ai pas posté sur ce blog alors que j’ai tellement de choses à dire. Dans cet article, je vais vous raconter ce qui m’a pris toute mon énergie ces derniers temps.

  • Pour commencer, j’ai beaucoup travaillé au mois de février. Comme vous le savez peut-être, je suis chercheuse et il y a des périodes dans l’année où le travail est intense surtout lorsqu’on reçoit des collaborateurs étrangers, venus spécialement pour travailler avec vous. Mes horaires étaient comme suit: 09hoo-14hoo/14h30-18hoo/21hoo-00hoo pendant deux semaines. Mon métier étant ma passion ( mon intérêt restreint), ça ne me dérange pas sauf que je fatigue beaucoup.

  • S’en est suivi une semaine de vacances seule avec ma petite Marianne. De façon générale, je suis toujours mal à l’aise avec les vacances car toutes mes routines sont chamboulées et surtout il faut passer beaucoup de temps avec ses enfants et les occuper. J’ai tendance à me dire qu’il faut que je sois une mère normale pour ma fille ( comprendre non autiste) et donc j’essaie d’organiser des activités avec d’autres enfants comme ses cousines ou ses copines de classe. Je l’ai donc accompagnée à un anniversaire, emmenée à la structure de jeux ( type Mounky Park) et invité sa copine à venir jouer à la maison. J’ai fini par faire une overdose de gourmandises sociales. J’ai fait un beau meltdown qui a duré 3 jours. Cela fut dur de s’en remettre. J’ai commencé par attaquer mon conjoint pour des broutilles. Je l’ai ensuite menacé de le mettre à la porte. Rapidement nous avons tous les deux compris ce qui se passait. C’était la conséquence de cet abus d’activités sociabilisantes. Je payais ma volonté d’être normale au prix fort. Je suis restée à ne plus rien ressentir pendant 2 jours. Deux jours à avoir le cerveau court-circuité. deux jours à parler à demi-mot, à être un robot glaçial. Mon conjoint a, encore une fois, été exemplaire et m’a beaucoup aidée. Je me suis alors rendue compte de l’importance du diagnostic du syndrôme d’Asperger. Il fait tampon. Il permet de justifier des comportements de rage, des sautes d’humeur, des crises de larmes inexpliquées. Il permet au coinjoint de comprendre que les phrases prononcées lors du meltdown sont sans importance et sont  les signaux d’alerte à une surcharge émotionnelle à venir.

 

  • Malgré mes effondrements passagers, mon conjoint ( cet être formidable ) accepte de se lancer dans l’achat d’une maison avec moi ( je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi il persiste à m’aimer ;-)). Devinez qui a pris la chasse à la maison très au sérieux? Qui a trouvé les meilleurs applications ipad, a organisé les annonces par critères, fait des fiches sur les agences immobilières, abusé des codes couleurs? C’est moi bien sûr! J’ai même fait les prises de rendez-vous pour les visites. Résultat: en quinze jours nous avons trouvé la maison de nos rêves! Nous sommes dans les démarches auprès des banques et tout cela est très stressant et très chronophage. Je ferai d’ailleurs bientôt un article à ce sujet.

 

  • Enfin, sous les conseils de mon médecin du travail, j’ai décidé de faire une demande de RQTH ( reconnaissance en qualité de travailleur handicapé). Ces démarches administratives sont également une source d’épuisement. Heureusement, j’ai été bien épaulé par mon CRA.

 

  • Enfin, je prépare activement l’anniversaire de ma petite Marianne. Elle va avoir 4 ans. Elle veut une décoration arc-en-ciel, avec plein de ballons de toutes les couleurs. Mais ce qu’elle veut le plus, c’est la présence de ses cousines. J’adore les ballons, les confettis, les lampions et rosaces en papier coloré et les guirlandes multicolores. Marianne et moi étant polyallergique, Je dois préparer un repas pour 10 personnes  et surtout un gâteau d’anniversaire sans lait et sans gluten.

Voici donc ce qui m’a tenu éloigné de ce blog. Le temps qui passe, les siestes imposées pour tenir le coup parce que je ne suis pas seule, parce que je suis femme, chercheuse et mère en équilibre sur le fil de l’autisme…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s