C’est la rentrée: j’explose!

20140910-211145-76305346.jpg

Marianne est entréeà l’école maternelle. Mon conjoint est en déplacement à l’étranger pour 7 jours. J’ai mon boulot à plein temps et je suis autiste Asperger. Je surveille donc l’arrivée du meltdown…

Et l’école, c’est une autre gestion que celle de la crèche. A la crèche, on arrive quand on veut, on va rechercher son enfant quand on veut et on peut prendre son temps pour les transitions. L’école, c’est différent car on ne rigole pas avec les horaires. L’heure, c’est l’heure. L’école, en plus de la ponctualité, c’est pour moi un deuxième emploi du temps à gérer : les horaires de classe, d’accueil périscolaire, de garderie, de cantine, sport le mardi et danse le mercredi et donc prévoir la tenue adéquate…. Je consigne tout dans mon calendrier électronique pour être sure de ne rien oublier!

L’école c’est aussi énormément de sollicitations sociales. En effet, il y a les parents qui aiment à échanger avec les autres parents en attendant que leur progéniture soit relachée par la maîtresse. Et puis, il y a les voisines qui prennent le même chemin que vous le matin et que vous ne pouvez pas éviter à chaque fois surtout si votre propre enfant est devenu copain/copine avec les leurs. Milles occasions pour moi de me rendre compte à quel point je suis mauvaise dans ce domaine. Je fais des efforts mais je n’y arrive pas. Soit je n’arrive pas à relancer la conversation, soit on me regarde avec des yeux écarquillés en réaction à ma réponse soit les mots se mélangent et s’intervertissent. Il en sort alors des bribes de phrases incompréhensibles qui n’invitent pas à l’échange. Pour l’anecdote, j’ai longtemps cru que je souffrais de la maladie d’Alzheimer avant de comprendre que je souffrais du syndrôme d’Asperger car, quand je souhaite dire un mot ou une expression à un inconnu, je n’ai qu’un synonyme ou une expression approximative qui sort. En d’autres termes, je ne suis pas fichue de me rappeler DU mot ou de l’expression exacte. Par exemple: je vais dire à la maîtresse que Marianne doit s’absenter pour aller voir un médecin du coeur au lieu de lui dire qu’elle a une visite chez le cardiologue.  » Médecin du coeur » = yeux écarquillés garantis!

Bref, accompagner ma fille à l’école, c’est être sure d’un fisco social à la clef. Mais je tiens bon, je persévère car je dois montrer l’exemple à Marianne. Lui montrer qu’on peut communiquer même si c’est d’une façon un peu différente en évitant toutefois l’embarassement.

Pour ne pas faire de crise de surcharge, je me couche très tôt. Encore 4 jours à tenir avant le retour du sauveur neurotypique!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s