Se mettre à la place de quelqu’un pour un Asperger

Parmi les symptômes que je retrouve souvent sur les sites web sérieux, il y a la difficulté pour un Asperger de se mettre à la place de quelqu’un.

Photo by Aspipistrelle. "Put oneself in someone's shoes". Se mettre à la place de quelqu'un.

Photo by Aspipistrelle. « Put oneself in someone’s shoes ». Se mettre à la place de quelqu’un quand on est autiste Asperger.

 

En ce qui me concerne, j’essaie de comprendre les gens et j’essaie de me mettre à leur place mais là où ça coince, c’est que j’interprète leurs comportements à travers mes lentilles déformantes d’autiste. Ceci a pour conséquence que je me trompe très souvent sur l’intention. Je suis amenée à demander à une personne neurotypique (mon conjoint la plupart du temps ) de réinterpréter. En général, on peut m’entendre dire au cours du dialogue : « haaaaa (stupéfait), c’est donc ça ».

En anglais, pour dire  » se mettre à la place de », on utilise l’expression « put oneself in someone’s shoes » ce qui veut dire littéralement « mettre les chaussures de quelqu’un d’autre »

Un jour, j’ai retrouvé mes chaussures comme ça, comme sur la photo. J’ai tout de suite pensé à cette expression. Ma fille qui est à l’origine de cette oeuvre ici n’y a sûrement pas réfléchi en ces termes. Mais j’ai perçu dans cet acte enfantin une forte connexion entre elle et moi. Elle qui se mettait à ma place et vice versa.

Et vous, quels événements vous ont fait ressentir une forte connexion avec votre enfant?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s